Différentes approches en psychothérapie

Il existe différentes approches reconnues en psychothérapie.

On en distingue quatre principales. Elles se différencient en fonction de leur origine et des méthodes employées.

 

Je ne privilégie aucune d’entre elles. Je travaille avec ce qui me semble être le meilleur de chacune en fonction de votre problématique.

sophrologie-paris20.fr

L’approche cognitive et comportementale

La thérapie cognitive s’appuie sur des études scientifiques et propose que nos émotions dépendent du lien entre la partie pensante, dirigée par notre cortex et la partie « émotionnelle » qui concerne le système limbique. Le terme cognitif se rapporte à la façon dont on perçoit et interprète les situations et comment ces interprétations influencent, à leur tour, nos émotions. La thérapie cognitive et comportementale vise à identifier les interprétations dysfonctionnelles et à vous aider à les modifier afin de soulager votre état.

Les cognitions ou pensées automatiques, constituent le discours intérieur par rapport à une situation réelle. Ces pensées automatiques, qui peuvent être positives ou négatives, créent les émotions. Trop de pensées négatives influencent l’état émotionnel d’un individu. Il est important de maintenir un équilibre à 50-50 entre les cognitions positives et négatives.

L’approche humaniste ou existentielle

Cette orientation est fondée sur la capacité de l’être humain à diriger son existence et à se réaliser pleinement.La thérapie est centrée sur l’instant présent, sur la capacité à la personne de prendre conscience de ses difficultés actuelles, de les comprendre et de les modifier par sa façon d’être ou d’agir. Le psychologue facilite l’exploration de soi et de même que la mise en pratique de nouvelles façons d’être ou d’agir.

L’approche analytique/psychodynamique

Cette orientation est influencée par la psychanalyse et fait appel à la notion d’inconscient. Ces approches établissent un lien entre les difficultés actuelles et expériencesles conflits non résolus ou refoulés de l’histoire personnelle du patient. La personne est ainsi amenée à prendre conscience progressivement des conflits inconscients sur son fonctionnement actuel afin de les comprendre et de s’en dégager graduellement.

L’approche systémique

Dans cette orientation thérapeutique, les dysfonctionnements proviennent et se maintiennent en fonction du type d’interaction entre une personne et son entourage (amis, famille, collègues…). Une fois la situation problématique analysée, l’objectif de la psychothérapie sera de modifier les relations entre la personne et son entourage.